“L’ère nouvelle ” est un court métrage qui trouve ses inspirations et ses respirations dans le texte du même nom écrit par Louise Michel – dit, déclamé part Elodie Manifestive avec la Musique de Kosta_T 

Merci Marie Hélène pour les mots que tu nous à transmis au lendemain de la 1ere projection :

Bonjour, C’est avec un immense plaisir que j’ai assisté à votre film et au texte lu par Elodie Manifeste de Louise Michel hier soir à Pompéjac. Merci pour ce travail d’archives d’une période tragique dont on ne parle pas dans nos livres d’Histoire mais qui me passionne. J’ai acheté il y a quelque temps la BD “la vierge rouge “de Xavière Gautier et j’aimerais savoir de quel livre est tiré le texte lu par Elodie car je suis plus lectrice qu’auditrice et j’aimerais le relire, ‘une Louise Michel, utopiste c’est sûr mais aussi tellement visionnaire qu’on croirait ces lignes écrites aujourd’hui. Bravo encore pour ce beau travail que vous avez réalisé. C’est digne d’un grand cinéaste ! …Et le drapeau de la France est en berne chez moi pour honorer la mémoire de ceux qui se sont fait massacrer dans la nuit du 16 au 17 octobre 1961…algériens qui manifestaient pacifiquement pour une Algérie algérienne. Cela aussi manque dans nos livres d’Histoire…et le massacre du métro Charonne, merci Papon … Et puis les arméniens…et puis l’ex-Yougoslavie…et puis 1948…et puis l’Afghanistan…et puis les camps de concentrations et le nazisme…et puis 1789 et olympe de Gouge…et puis…et les femmes d’hier et d’aujourd’hui…et puis les enfants exclus par leurs handicaps, exclus pour leur différence…et puis…merci pour la mémoire de Louise Michel Voilà tout ce qu’on n’apprend pas à l’école qu’il faut pourtant défendre en même temps que la liberté. Leo Ferré a écrit un texte que j’ai sur un 33 tours ” ni Dieu ni Maître et Basta ” J’ai 76 ans et même si je ne manifeste plus physiquement, mon esprit se battra toujours pour La Liberté. Et j’envoie une bouteille à la mer pour savoir dans quel livre elle a pris le texte qui fleurit votre film. Merci à tous les deux. Cordialement MH Boreau

“Tout plutôt que Ferry !” scandaient les communards.

L’histoire oublie souvent que l’homme, érigé en héros de “l’obligation scolaire”, fut aussi maire de Paris sous la commune et donc responsable d’au moins 20 000 morts. Elle oublie aussi “La commune”, qui ne figure dans aucun programme scolaire.

Et qu’en est-il de Louise Michel ?

Si elle fait partie des plus illustre, on n’en sait que très peu sur elle.

Pourtant femme d’exception, révoltée, intellectuelle, féministe, écologiste, avec des choix de vie en marge, populaire et du peuple, toute sa vie fut un opus à la justice et à la révolution. Cette anarchiste, d’un progressisme à couper le souffle, nous rappelle que tout à chacun peut faire de sa vie une œuvre.

Que toute femme peut être l’héroïne de son temps. “Les urnes n’ont pas été créées pour nous, mais là rue est à nous !”

Dans l’obscurcissement actuel, dans le cri assourdissant du peuple qu’il en fissure les armures, dans une histoire bouillonnante d’un ici et maintenant, qui répète inlassablement les leçons non apprises du passé, Louise Michel raconte l’histoire d’hier et d’aujourd’hui.

Un heritage puissant qui nous indique une voie(x), une route, celle de la délivrance par le savoir, la justice, le courage et l’anarchie !

Elodie Manifestive